Mehdi HORMAT (MBA1) : « Mettre sa passion au service de son activité professionnelle est pour moi le leitmotiv »

mehdi hormat

Bonjour Mehdi, merci à toi de prendre le temps de répondre à nos questions, peux-tu te présenter en quelques mots ? Quel est ton parcours professionnel, quand es-tu arrivé chez SMS ?

Je me présente, Mehdi Hormat – 22 ans, je suis actuellement élève en M1 – Management du Sport à la Sports Management School. Je suis présent depuis octobre 2016, date à laquelle je suis entré chez SMS et actuellement j’occupe le poste de chargé opérationnel du sponsoring sportif chez ENGIE en contrat de professionnalisation.

Tu es l’un des fondateurs du compte « Instant Foot », très actif sur Twitter avec 120K d’abonnés, comment a démarré cette aventure et à qui est destiné ce compte ? 

En effet ! À l’aube de la Coupe du Monde 2014, qui se déroulait au Brésil à l’époque, nous avons décidé avec des camarades du lycée, alors que nous étions tout juste en train de préparer notre baccalauréat, de créer ce compte d’actualité footballistique afin d’y relayer toutes les informations et de couvrir notamment la Coupe du Monde. La création d’Instant Foot n’était absolument pas inscrite dans notre projet professionnel à court ou moyen terme, elle s’est faite au fil du temps au fur et à mesure que l’activité se développait et se professionnalisait. Nous sommes aujourd’hui reconnus, notre logo et notre appellation sont protégés par l’Institut National de la Propriété Intellectuelle et nous proposons à tous les fans de football de suivre l’actualité du monde du football en temps réel. Nous couvrons également les matchs en live-commentary et nous relayons les infos les plus chaudes du mercato. Parallèlement, nous interagissons avec notre communauté en leur offrant des lots (maillots, places de foot, jeux vidéos, etc…).

Notre forte communauté a attiré les plus grosses marques avec lesquelles nous travaillons activement afin de leur permettre de toucher une nouvelle cible en maîtrisant leur coûts marketing, nous leur proposons carrément de passer par notre portail afin de faire de la promotion de marques. Cette activité parallèle, rémunératrice, a débuté pour nous juste au début de l’Euro 2016 – qui se déroulait en France -, et c’est ce qui m’a, à titre personnel, convaincu dans l’orientation et l’établissement de mon projet professionnel : travailler dans le milieu du marketing sportif. C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’intégrer SMS (après un BTS Négociations & Relation Client).

En parallèle tu es actuellement chargé de sponsoring sportif pour ENGIE, en quoi consistent tes missions au quotidien ?

En effet, mon alternance me permet également de perfectionner mes « skills » dans le milieu du management du sport. Mes tâches sont diverses au quotidien. ENGIE étant un acteur majeur du marketing sportif de par ses investissements importants, ma formation est en parfaite adéquation avec mon cursus scolaire. Je suis chargé du suivi et de la supervision des activations menées sur le terrain auprès des nombreuses institutions, organisations et fédérations parrainées (La Fédération Française de Tennis avec Roland-Garros et l’Equipe de France de FED CUP, le PSG, l’OL Féminin, la Fédération Française de Voile… et tant d’autres). Je suis chargé également du suivi de la performance de notre écosystème digital « Tennis Au Féminin » sur lequel l’actualité et les coulisses du tennis féminin sont relayées au compte-goutte (c’est un peu Instant Foot version Tennis Féminin 😊). Afin également de mettre en place ces activations et d’en assurer un contenu dit de qualité, je collabore avec de nombreuses agences prestataires au quotidien, telles que les plus connues dans la communication et l’événementiel : ASO, Havas, Publicis, Getty Images, La Fourmi, LeroyTremblot…

Quel serait pour toi le job de tes rêves ?

Le job de mes rêves ? C’est un secret de polichinelle… Succéder à Jean-Michel Aulas. Je vous laisse deviner quelle est sa fonction actuelle.  😊

Ton mot de la fin pour les futurs étudiants SMS ? Quels conseils leur donnerais-tu ?😊

Mettre sa passion au service de son activité professionnelle est pour moi le leitmotiv à se donner au quotidien, encore plus quand on officie dans le management du sport. C’est un formidable vecteur de réussite et d’épanouissement qui se présente à nous quand on le fait réellement. De plus, les horizons sont nombreux pour nous étudiants, nous avons la chance d’être l’un des pays qui accueillera les plus grands événements sportifs mondiaux à court terme (EURO féminin de Handball, CDM féminine de football) ou encore à moyen terme (Rugby 2023, Paris 2024)… sans parler du marché global que représente le sport en France.