Marjorie Daniel (Volunteers4Sport) : « Le bénévolat, le meilleur allié pour affiner son projet professionnel »

Soumis le mer 26/02/2020 - 14:36

Le bénévolat sportif fait partie intégrante de nos cursus, partons à la découverte de la plateforme Volunteers4sport via sa fondatrice Marjorie Daniel.

  • Pouvez-vous nous présenter "Volunteers4sport" ? Quelle est la genèse de ce projet ?

Volunteers 4 Sport a pour objectif de devenir le premier acteur centré sur le bénévolat sportif en France. Nous proposons une solution globale d'accompagnement des organisateurs d'événements sportifs, solution calquée sur le parcours de vie du bénévole : du recrutement à la formation, en passant par la gestion et l’animation lors des événements. Volunteers 4 Sport lancera prochainement Bénévole Connect, sa plateforme de mise en relation entre organisateurs d’événements et bénévoles permettant d'apporter une visibilité accrue des missions disponibles, de faciliter les candidatures des bénévoles en centralisant leur profil sur un outil et d'accélérer le processus de recrutement.

Volunteers 4 Sport c’est avant tout une histoire d’amitié. Celle de ses co-fondateurs, Thibaut Gautier et toi. Nous nous sommes rencontrés sur les bancs d’une école de commerce de banlieue, enfin surtout pendant les fêtes du BDE dont Thibaut était président, on ne va pas se mentir ! 15 ans plus tard, une folle envie d’entreprendre nous pousse à créer Volunteers 4 Sport, la première plateforme indépendante dédiée au bénévolat sportif en France.

La plateforme est née de la rencontre de nos 2 projets professionnels : créer une structure permettant de rénover le monde du bénévolat sportif grâce aux outils digitaux.

L’idée est née en janvier 2018 lors d’une discussion dans ma cuisine ! Pour vous donner du contexte, Thibaut, qui était en recherche d’emploi dans le secteur du sport, était alors dans une démarche de création de réseau. Il souhaitait également maintenir une dynamique à son chômage pour ne pas décrocher. Il décida alors de se tourner vers le bénévolat sportif. Je suivais à ce moment-là, en parallèle de mon activité professionnelle, un MBA en marketing digital.

S’en suit une conversation:

Thibaut : « … donc je repère une annonce pour être bénévole sur un match de rugby sur le site de la fédé, je remplis le formulaire de candidature, ça me prend 20 minutes, j’envoie… Ensuite je vais sur le site de la fédé d’athlétisme, je remplis le formulaire, re-20 minutes… la galère ! C’est encore pire qu’une recherche d’emploi ! »

Marjorie : « Ah oui c’est pénible ! Tu veux donner de ton temps bénévolement et on ne te facilite même pas la tâche ! »

Thibaut : « Oui, d’autant plus que, juste pour trouver l’annonce, tu prends pas mal de temps car elles ne sont pas du tout mises en avant sur Internet. En résumé, si tu ne connais personne qui est dans l’organisation ou un bénévole, c’est le parcours du combattant ! »

Puis nous avons eu un déclic:

Marjorie : « En fait, il faudrait un genre de plateforme qui mette en valeur les missions des organisateurs et où les bénévoles pourraient mettre en ligne leur profil une bonne fois pour toute, comme sur un site de recherche d’emploi. »

Thibaut : « Mais carrément ! ça serait génial ! Allez, on le fait ??? »

Et c’est ainsi que Volunteers 4 Sport est né !

 

  • Aujourd'hui, combien d'étudiants sont inscrits sur la plateforme ? Avec quels évènements sportifs collaborez-vous ?

Notre communauté compte aujourd’hui 370 membres, principalement des étudiants de région parisienne. Nous n’en sommes qu’au démarrage puisqu’elle n’a que quelques mois d’existence. Nous espérons voir ce groupe grandir pour atteindre 5 000 personnes d’ici fin 2020. Nous collaborons avec différents types d’événements sportifs, qu’ils soient réguliers (club de basket Paris Basketball : 1 match/mois en moyenne) ou exceptionnels (Paris e-Prix : 18 avril, Handisport Open Paris : 4 mai, Trailwalker Oxfam d’Avallon : 15 mai, Muddy Angel Run : 13 juin,…)

 

  • Quel est l'avantage pour les étudiants de rejoindre votre plateforme ? Comment peuvent-ils vous rejoindre ?

Notre objectif est de démontrer à la nouvelle génération les intérêts du bénévolat. Nous voulons qu’ils se rendent compte à quel point on peut recevoir et apprendre en donnant de son temps.

Dans le cas des étudiants en sport business, les avantages sont évidents :

  • Affiner son projet professionnel : à l’école, les étudiants reçoivent de nombreuses informations théoriques. Mais comment faire son choix pour l’avenir sans savoir concrètement de quoi on parle ? Au travers des expériences de bénévolat, ils peuvent découvrir les différents aspects de l’événementiel sportif et les postes qui leur parleront le plus.

 

  • Avoir une expérience terrain : à l’approche des grands événements sportifs français de 2023 et 2024, le sport business attire de plus en plus d’étudiants. Alors comment faire la différence lors d’une recherche de stage ou d’emploi ? Comment devenir plus qu’un CV ? En allant sur le terrain, en développant dès le début des compétences sur des missions diverses et des sports différents, en tant que bénévole.

 

  • Construire son réseau : il paraît qu’une image vaut mille mots. Nous n’en sommes définitivement pas convaincus ! Rien ne vaut une belle rencontre, une discussion sympa, un peu d’humour pour marquer l’esprit d’un potentiel recruteur… Il faut se donner les moyens d’aller saisir les opportunités et ça se passe rarement derrière un smartphone !

 

  • Comment voyez-vous le bénévolat dans les années à venir ?

Nous pensons que le bénévolat va reprendre une part de plus en plus importante dans la vie des gens de façon générale. La tendance actuelle de la société est en effet à la recherche de sens et à l’investissement solidaire. Sa forme évoluera probablement sur des durées d’engagement plus courtes et un besoin de missions plus variées.

Mais ce qui est certain, c’est qu’il faudra que cela s’accompagne d’une prise de conscience des organisateurs sur la valeur des bénévoles qui est colossale dans l’économie du sport (5 à 10 milliards d’euros par an). Il est nécessaire qu’ils investissent pour l’avenir, tant humainement que financièrement, pour les accompagner sur des approches de développement personnel afin de maintenir leur motivation et leur implication régulière.

  benevolat

  • Quel sera l’impact selon vous de Paris 2024 ou encore de la CDM Rugby 2023 sur le bénévolat en France ?

Ces événements vont avoir pour effet d’attirer de nouvelles personnes vers le bénévolat sportif, une population voulant vivre une expérience inédite, lui permettant d’être au cœur de l’organisation d’un événement mondial. On parle quand même de 50 000 bénévoles pour Paris 2024 ! L’important sera de parvenir à surfer sur cet élan, de pouvoir créer un héritage pour les années à venir et de transformer ces personnes en super bénévoles à un niveau plus local. La partie Formation est déjà un axe majeur du comité d’organisation. La montée en compétences des bénévoles sélectionnés sera essentielle pour leur permettre de représenter dignement la qualité de l’événementiel sportif en France.

 

  • Quelle est l'ambition de la plateforme à court terme ?

Nous avons lancé il y a quelques semaines une campagne de financement participatif sur Ulule (https://fr.ulule.com/volunteers4sport/) qui se terminera le 9 mars prochain. Le lancement de notre outil est amorcé mais nous avons besoin d’aide pour structurer notre start-up, notamment louer des locaux pour le mois d’avril. Nous souhaitons accueillir 2 stagiaires pour nous aider à accélérer le mouvement ! Si cela vous intéresse, je vous invite d’ailleurs à nous suivre sur les réseaux (Twitter, Insta, Facebook ou Linkedin), nous publierons les offres mi-mars.

 

  • Votre mot de la fin pour les étudiants SMS ?

Chez Volunteers 4 Sport, nous sommes convaincus d’une chose : il faut savoir donner pour recevoir en retour. Pour vous, étudiants en sport business, le bénévolat reste votre meilleur allié pour développer une véritable expérience terrain et affiner votre projet professionnel tout au long de vos études. Alors un conseil : soyez sur tous les fronts, ne vous fermez pas de portes et partez à la découverte de nouveaux sports, de nouvelles missions, sans préjugés et avec humilité. Vous en sortirez forcément grandis !

Alexandre Duguy-Loï

Un grand merci à Marjorie Daniel pour le temps qu’elle a accordé à notre interview. N’oubliez pas que vous pouvez soutenir la plateforme jusqu’au 9 mars en participant à la cagnotte mise en place sur Ulule: https://fr.ulule.com/volunteers4sport/